SGD Pharma mise sur un cadrage global pour son passage à S/4HANA

SGD Pharma mise sur un cadrage global pour son passage à S/4HANA

Dans le cadre de son projet de migration vers l’ERP SAP S/4HANA, SGD Pharma n’a voulu écarter aucune option. itelligence a été chargé d’évaluer les coûts, délais et impacts de chaque scénario envisagé : brownfield, greenfield et bluefield.

Depuis maintenant plus d’un siècle, le spécialiste du verre SGD Pharma propose des emballages primaires en verre dédiés à l’industrie pharmaceutique. La société dispose de 5 usines, situées en France, Allemagne, Inde et Chine, d’où sortent plus de 2 millions de flacons par jour. Elle emploie plus de 3000 salariés, pour un chiffre d’affaires 2020 approchant les 350 millions d’euros.

Le besoin de définir une feuille de route SAP

L’arrivée de SAP S4/HANA et une solution ERP devenant obsolète (base de données Oracle d’ancienne génération, SAP ERP 6.0 EHP7, SAP BW 7.3…), donnent l’opportunité à SGD Pharma de se doter d’un ERP moderne, capable de soutenir les ambitions du groupe, tout en en profitant pour revenir vers des processus standards, afin d’éliminer certains spécifiques. « Nous sommes une société en pleine croissance, qui mène une réflexion sur le déploiement d’un core model sur l’ensemble de nos sites dans le monde », précise Arnaud Carrard, DSI du groupe SGD Pharma.

SGD Pharma a donc décidé de définir une feuille de route SAP chiffrée sur trois ans, en n’écartant aucun scénario : brownfield, greenfield et bluefield. « Nous souhaitions mener une étude globale, sur l’ensemble de notre périmètre, en ne nous interdisant aucun scénario, ni aucune option, comme aller par exemple sur le cloud, poursuit Arnaud Carrard. Nous voulions mener la réflexion la plus globale et la plus neutre possible. »

C’est itelligence qui a été choisi pour cette étude. Un pure player du monde SAP comptant plus de 30 années d’existence et ayant mené à bien plus de 380 projets SAP S/4HANA (320 installations, 60 conversions). Une expérience qui lui a permis de développer une expertise et une méthodologie permettant d’accompagner les clients dans leurs projets de transformation. La disponibilité de packages certifiés et flexibles permet de répondre rapidement et efficacement aux besoins des clients, tout en s’adaptant à leurs spécificités métiers.

Un cadrage réalisé avec méthode par itelligence

Le délai avant démarrage du projet a été particulièrement court, tout comme la durée de l’étude de cadrage, menée en huit semaines (hors congés d’été). Et ce malgré un périmètre à couvrir plutôt large : 4 environnements SAP ECC, 3 environnements SAP BW, 2 environnements Content Server, 2 Solution Manager, 2 SAP Console, un outil de prévision des ventes et de planification de la production, ainsi que des applicatifs tiers et des développements spécifiques. Sans compter la volonté de changer de base de données et d’harmoniser les OS utilisés.

La phase d’audit a démarré début juillet 2020, avec la mise en place de différents outils (dont SAP Readiness Check). Cet audit a permis de réaliser un état des lieux de la solution, d’identifier les axes d’amélioration et l’impact des changements envisagés du point de vue des métiers, des processus, des spécifiques, de l’infrastructure…

Seconde phase, les ateliers : ceux dédiés aux key users, permettant d’adresser les processus par domaine, et ceux dédiés à la technique, où itelligence a pu partager ses éléments de réflexion et affiner ainsi la pertinence de ses travaux.

Dernière phase enfin, l’analyse, avec la définition des scénarios de conversion, comprenant planning, coûts, forces, faiblesses, opportunités et risques, et ce sur les trois chemins de migration, brownfield, greenfield et bluefield. itelligence a restitué ses résultats finaux, ainsi que ses recommandations, fin septembre.

Une décision éclairée par des scénarios précis

Les objectifs de l’étude de cadrage sont atteints. « Nous disposons maintenant de scénarios chiffrés sur lesquels nous pouvons nous reposer, explique Arnaud Carrard. Ils ont permis de valider les hypothèses budgétaires du business plan défini précédemment par SGD Pharma. » Étayés par des données précises (coûts, délais, impacts) ces scénarios ont permis à la DSI de présenter des arguments solides au Comex. Arnaud Carrard confirme : « nous sommes toujours dans la phase de réflexion, mais lors de notre rencontre avec le Comex cette étude nous a permis d’être beaucoup plus sereins sur les coûts, les délais et la façon dont nous avons préparé ce projet de transformation. »

Quelle que soit la décision de la direction, des travaux sont d’ores et déjà en cours sur le premier semestre 2021 : une re-documentation des processus métiers clés et la migration de SAP BW 7.5 sous HANA. La mise en œuvre de l’un des trois scénarios proposés par itelligence ne se fera pas avant le second semestre. Mais, dans l’intervalle, des outils comme SAP SCMON vont continuer à tourner sur le SI de SGD Pharma, afin d’avoir une meilleure visibilité sur les processus effectivement utilisés.

En savoir plus sur SAP S/4HANA

 

Contact Us
Contact

Pour toute question, n'hésitez pas à nous contacter.

Joignez-nous par téléphone au
+33 1 40 86 22 31
Envoyer un message